Histoire de ne pas dormir debout.

Samedi matin, Erwan et moi sommes partis en expédition “lit bébé”. Nous avions 2 adresses à visiter Baby Bellmann à Hilden (20km) de chez nous et bien sûr, Ikea.

Baby Bellmann est un super magasin allemand, de type Bebe 9 version chicos,  avec des marques allemandes et des horaires allemands. C’est à dire que le samedi, ça ferme à 14h. A 11h quand nous sommes arrivés, le magasin était bondé, tout comme lors de notre première visite quelques mois plus tôt.

Sur le parking, nous avons quand même repéré une super Mercedes a 120 000€, quelques 4×4 Cayenne… et autres break et voitures spacieuses. Ça laisse presque à penser que seuls les Allemands aisés peuvent avoir des familles nombreuses .

Bref, une fois à l’intérieur, nous avons fait le tour des différentes chambres d’enfants. Mais aucun lit n’était en-dessous de 230€! Ne voulant pas rentrer bredouille, nous avons tout de même demandé des informations à une vendeuse au sujet des gigoteuses. Elle nous explique qu’il en faut une pour chaque âge: 0/6 mois, 6/12 mois etc. Parce que si on choisit trop grand, le bébé peut se noyer dans sa “bayate” et ça fait désordre. Malheureusement, les coloris des turbulettes proposées sont tristes à mourir, et on en imagine mieux les motifs sur une toile cirée dans une cuisine ou aux rideaux d’une caravane.

Sur notre lancée, nous jetons un coup d’œil aux transats. Malheureusement, ceux-ci sont mal exposés, trop en hauteur. Nous en déduisons qu’ils ne font pas partis du trousseau du nourrisson teuton. Nous interpellons une autre vendeuse sur le matelas à choisir. Elle nous indique qu’il faudra d’abord choisir le lit: 70*140 ou 60*120? Puis que le matelas ne devra en AUCUN cas être réutilisé par les frères ou sœurs à venir….Ensuite, se pose le choix de la mousse: coco ou latex?

Nous ne nous sentons pas assez calés, on va aller sur internet, et comparer avant d’acheter n’importe quoi. Nous continuons donc à flâner dans les rayons.

Et puis, au rayon déco, nous restons planté devant les autocollants pour chambres d’enfants. Il y a a beaucoup de motifs cucul avec des fleurs, des cirques et des princesses. D’autres avec des chevaliers, des pirates et des spationautes. Après un échange sur ce que nous voulons faire de notre petit Cawan, Erwan prend la décision finale: ce sera un scientifique aventurier…

Prochainement, vous découvrirez donc les extraterrestres, planètes, spationautes et autres astéroïdes sur les murs de la future chambre d’enfant.

Bon, nous en avions presque oublié la raison de notre sortie: un lit à barreaux! Direction Ikéa, où en 30 min seulement, nous choisissons le lit Sundvik couleur taupe. Cette fois, on s’était renseigné avant. Pas de vernis, du bois massif et taille 60*120. 

Tant que nous y sommes, nous prenons aussi la table à langer Spoling:

Notre odyssée ikéaienne nous ayant affamé, et comme cette enseigne est redoutablement efficace question services et business, nous allons casser la croûte au resto du magasin. C’est dégueulasse, mais pas trop cher.

Il est 15h, nous récupérons nos biens….non sans chercher, parce que la liste  de nos articles est partie à la poubelle du self en vidant le plateau….

Direction le Réal, pour faire les courses… Une fois à la maison, Erwan fera le mulet trois fois pour monter les victuailles, le lit et la table à langer au troisième étage, pendant que je monte les autocollants!

Bref, on a acheté un lit à barreaux!






Créer un Blog | Nouveaux blogs | Top Tags | 165 articles | blog Gratuit | Abus?